2015 en 20 albums

Côté muscial, beaucoup de bon stock est sorti en 2015. J’ai donc, essayé de rapatrier une bonne partie des projets qui m’ont marqué cette année. Tu remarqueras que je n’ai pas classé les albums, je les ai simplement énumérés sans aucun ordre particulier. Check out la belle p’tite liste qui suit.

 

Goldlink – And After That, We Didn’t Talk

Deuxième projet pour le MC particulier Goldlink. Il a une façon très rafraichissante d’approcher chaque chanson d’y apposer son flow à saveur soul. Il est aussi important de noter qu’il a travaillé avec Rick Rubin sur cet album, ce qui n’est pas peu dire.

 

 

Alabama Shakes – Sound & Color

Rien à dire sur cet album tout le monde sait que c’est écoeurant du début à la fin.

 

Tame Impala – Currents

Tame Impala est de retour avec un album aux productions un peu plus tranquilles que leur rock psychédélique habituel. Les synthétiseurs et la voix sont au premier plan de cet album qui s’écoute très bien du début à la fin. Je trouve que le titre et la couverture du projet se marient parfaitemet à la musique.

 

Jazz Cartier – Marauding in Paradise

Personnelement, Jazz est mon artiste de Toronto préféré pis j’ai vraiment hâte au prochain mixtape. Check it out au plus vite.

 

Future – Dirty Sprite 2

Future est au top de son game en 2015 pis je pense qu’on a pas fini d’entendre parler de lui. DS2 est rempli d’immenses beats des meilleurs nouveaux producers dans le rap game par-dessus lesquels Future flex son druggy flow avec aise et expertise.

 

Pusha T – Darkest Before Dawn

Productions malades, ambiance dark et un Pusha T au sommet de son art. Que demander de mieux..

 

Tribulation – Children of the night

J’en ai déjà parlé comme étant un des meilleurs albums de l’année il y a plusieurs semaines, pis je suis cohérent dans mes propos. Le black métal vintage et groovy de Tribuation m’a complètement séduit.

 

Deafheaven – New Bermuda

J’ai eu la chance de voir le band jouer cet album live d’un bout à l’autre pis ça n’a fait que confirmer mon opinion de leur oeuvre. New Bermuda est complexe, obscur mais étrangement soulageant. Deafheaven continue d’explorer leur son et de se développer.

 

The Underachievers – Evermore

Au risque de me répéter, Evermore est, selon moi, le meilleur opus des Underachievers à date et c’est très dope de les voir diversifier leurs propos un peu plus. Ils ont aussi choisi de très bonnes instrumentales pour illustrer leur message.

Mac Miller – GOOD AM

Nouvel album du jeune MC de Pittsburgh. Il a fait beaucoup de chemin depuis Donald Trump et Kool Aid & Frozen Pizza et c’est fly de voir où il est rendu. Mac a l’air de vouloir faire du bruit dans le game pendant encore un bon bout!

 

Jay Rock – 90059

Cette année, Jay Rock est back pis y fait pas les affaires à moitié. Gros album à saveur west coast, solide du début à la fin.

 

Freddie Gibbs – Shadow Of A Doubt

Gangsta Gibbs est définitivement un des mes MC favoris et il ne m’a jamais déçu jusqu’à  maintenant. On a l’impression qu’il peut détruire n’importe quel beat.

 

Travis Scott – Rodeo

Après avoir été repoussée à plusieurs reprises, la sortie de Rodeo, le premier album de Travis Scott, a finalement eu lieu cette année. Les productions sont massives et les mélodies sont très accrocheuses. Pour ma part, j’ai juste hâte de pouvoir survivre à un de ses shows parce que ça l’air que le parterre virre sur le top bin raide quand Travis se pointe.

 

Lamg of God – VII: Strum Und Drang

Après un séjour en prison du chanteur du groupe, Lamb of God nous offre un album aux riffs percutants comme on les aime. Ils n’ont pas réinventé la roue mais c’est un bon album de heavy metal comme ils savent très bien le faire.

 

Young Thug – Barter 6

Le phénomène Young Thug a explosé en 2015 avec la sortie de plusieurs mixtapes et ses multiples collaborations avec de plus en plus gros noms. Barter 6 est un de mes projets de Young Thug préférés, suivi de très très près par Slime Season 1.

 

Safia Nolin – Limoilou

Premier labum pour la très talentueuse chanteuse et guitariste québécoise. C’est triste et mélancolique et c’est excellent. J’ai très hâte de voir ce que l’avenir réserve pour Safia Nolin.

 

 

Florence + The Machine – How Big, How Blue, How Beautiful

Florence Welch et son band nous offre un grandiose nouvel album cet année. Les compositions accrocheuses et théâtrales sont un parfait terrain de jeu pour Florence et son incroyable voix.

 

 

Frank Carter & The Rattlesnakes – Blossom

Le brittanique Frank Carter et son band livrent un album hardcore très bien exécuté. C’est le truc parfait à écouter pour te défouler quand tu passes un mauvais lundi pis que t’aurais le goût de cogner tout le monde.

 

 

 

Miguel – Wildheart

Wildheart est le second album du chanteur R&B Miguel. Il chante avec sa voix d’ange ses lyrics à caractère souvent sexuel par dessus des productions R&B modernes qui restent intéressantes tout au long de l’album.

 

Kendrick Lamar – To Pimp A Butterfly

Avec la sortie de son second album en magasin, King Kendrick est venu surprendre beaucoup de monde. Ceux qui s’attendaient à entendre un Good Kid M.A.A.D. City 2 n’étaient pas prêts pour l’album très politiquement chargé que s’est avéré être To Pimp a Butterfly. Kendrick est allé chercher l’aide de musiciens hors pairs comme Thundercat et le légendaire George Clinton pour fournir des vibes jazz, funk  et soul savoureuses. Cette trame sonore est devenue le canvas parfait pour que Kendrick puisse démontrer qu’il a une longueur d’avance sur tout le monde dans le rap game.