Compte Rendu : Deafheaven, Tribulation, Envy @ Club Soda, 2 novembre 2015

Hier soir, une foule composée de métalleux et de hipsters peuplait le Club Soda. C’est le groupe de black metal/shoegaze Deafheaven qui attirait ce mélange de spectateurs hétérogène. Cliques le lien pour ma review de la soirée!

IMG_20151102_202050-2

D’abord, le premier band à attaquer la scène était Tribulation. Les quatre Suédois, tous maquillés de noir et blanc, sont embarqués sur scène au son d’orgue de leur chanson Strange Gateways Beckon. Ils ont, par la suite, performé avec énergie et fidélité plusieurs des meilleures chansons de leur album Children of The Night. Le band donnait l’impression de diriger une cérémonie occulte tout au long de leur set de 40 minutes. Shoutout à un des deux guitaristes qui déplaçait son corps long et maigre sur le stage à la manière d’un arachnide.

Ensuite, c’était au tour des Japonais du groupe Envy. Ces gars-là contrastaient grandement de l’esthétique black metal de Tribulation. Les cinq asiatiques offraient un post-rock/screamo avec des textes entièrement en japonais. Bien que j’ai apprécié leur performance solide, je ne suis pas devenu un grand fan du groupe. Vers la fin de leur set, j’avais juste hâte que Deafheaven se pointe.

IMG_20151102_221311

Finalement, après un bref soundcheck, George Clarke et sa bande embarquaient sur scène et déchiraient le Club Soda avec les premiers riffs de Brought To The Water. Clarke, le pied bien posé sur un moniteur, « headbangnait » avec ardeur pour swinger son toupette roux de bas en haut. Les cinq Californiens de Deafheaven savent ce qu’ils font et ça paraît. La voix tranchante de George, les deux guitares et la basse se superposaient à merveille sur le drum rapide et presque mécanique. En somme, le band a livré un excellent spectacle pour supporter leur nouve opus New Bermuda.

Écoutes le ici: